Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas écrit par ici.. 

 

En décembre avec le déménagement et la pause pour noël, j’ai eu énormément de difficulté à redémarrer les réseaux pour Au Fil du Cap, d’ailleurs j’ai eu du mal à reprendre le dessus dans bien des domaines. J’ai eu une vague d’émotions qui m’a submergé et je n’ai pas du tout su la gérer

 

Je vous racontais que je préparais des nouveautés et que je faisais des essais pour sauver les apparences. J’ai passé tellement de temps à pleurer et à tout remettre en question…  vouloir laisser tomber mais ne pas s’y résoudre. Beaucoup de larmes, à rester dans mon lit, à me dire que j’aurais pas dû… Que l’on ne réussissait plus à faire face à nos dépenses courantes et qu’heureusement j’avais le chômage. Car le chômage nous “sauvait” chaque mois. Tellement de flot de larmes, une montagne de mouchoirs… et puis une ou deux journées je me disais “go on reprend le dessus” et ce jour là j’y arrivais. Je reprenais mes idées et j’essayais encore et encore. Mais le moindre petit échec me renvoyait vers cet état léthargique.. 

 

De là je me suis accordée une semaine de vacances… 

Pourquoi faire me direz vous étant donné que je faisais déjà presque rien… et bien pour enlever toute la culpabilité de ne pas réussir à me reprendre en main. 

Me dire cette semaine je ne fais rien et c’est okay m’a permis de reprendre le dessus. De me reconnecter avec moi-même. J’ai dormi, j’ai lu plein de livres de sciences fictions (j’aime tellement lire…) j’ai suivi mon rythme ! Dormir la journée et m’occuper la nuit.. 

 

Et puis arrive février je me reconnecte à la vie. Notamment avec la communauté Ref. De Marie Roe. Elle me booste et me permet de pas lâcher. Qu’a t’elle fait d’extraordinaire ? Eh bien rien et tout à la fois. Dans la communauté on fait des lives réguliers, on suit des formations et au fur et à mesure on se dit “teh ça je le faisais pas, faut que je fasse plus ceci cela..” et finalement cet échange entre entrepreneure est juste bénéfique. Il y a une entraide et une envie de se soutenir. 

 

 

Je suis entourée d’une belle brochette de femmes créatrices depuis le départ, on est là toutes les unes pour les autres sur le plan relationnel. Mais Marie et sa communauté m’ont permis d’apprendre, de me former, de comprendre et me comprendre… 

 

Aujourd’hui je me reprends à écrire car  Marie m’a enfin fait ouvrir les yeux. Sur quelque chose que je n’arrivais pas à nommer. 

 

Pour info, depuis septembre je me pose la question justement après avoir eu un live avec Mélanie des pies bavardes. Mais malgré des intenses journées de brainstorming je n’arrivais toujours pas à être en phase avec la réponse à la question “Pourquoi ?” 

 

 

 

C’est tout bête mais au final c’est très dur de trouver une réelle réponse, une réponse sincère et profonde de ne pas survoler. Il faut réellement une introspection de soi. 

 

Voilà mon départ, 

Pourquoi au Fil du Cap? Bah parce que j’aime l’univers enfant…  euh ouais okay mais encore…  dur dur comme question ! 

Quelle est la thématique ? Bah créations d’accessoires pour enfant… bah ouais ce sont les produits que je vends…  mais encore une fois c’est surfait. 

 

Et puis un long cheminement me montre que je ne suis pas du tout en adéquation avec mes réponses. Eh bien oui c’est bateau comme réponse. Alors y a rien de plus profond à tout cela ? Quelque chose de plus ancré en moi même ? J’ai ma réponse depuis quelques jours qui est là sur le bout de ma langue je l’ai trouvé en refaisant pour la dernière fois mon logo et mon branding. Je l’ai, mais est ce que c’est vraiment ça ? Est ce que j’oserais le dire à haute voix ? N’est ce pas ridicule ? 

 

Le live de la communauté ref était “comment être une référence dans sa thématique ?” alors là moi qui me cherche encore ça promet d’être drôle ! Bah non ce n’est pas drôle c’est stimulant. Marie enchaîne les questions auxquelles je réponds car la création couture c’est ce que je vends certes mais est ce réellement ma thématique, n’est ce pas plutôt une sous thématique du message que je veux faire passer, des connaissances que je veux partager…  elle a raison et j’ose enfin le dire, ce que je recherche c’est accompagner les petits dans leurs apprentissages, dans la découverte et de leur première fois

 

Voilà dans le mille ! Bah oui Léa, voici ta réponse. Marie dit tout haut ce que je pensais tout bas depuis 72h et cela ne paraît pas du tout ridicule dans sa bouche. Oufff ! Mon estime remonte ! Finalement je ne fais pas tout cela pour rien ! 

 

Depuis la coupure en décembre, je suis présente sur les réseaux parce qu’il le faut c’est mon canal de vente on ne va pas se mentir. Mais…. J’étais là mais c’était plus pareil depuis mon mois de janvier. Et là je sens le bouleversement arriver.. 

 

Parce que maintenant je ne veux plus me cantonner aux produits de vente mais je souhaite m’ouvrir sur ma thématique entièrement ! 

Le changement va se mettre en place petit à petit, je ne peux pas être partout à la fois. Mais il est bel et bien là ! Et je me sens enfin en paix avec moi-même.

 

À voir ce que cela donne mais j’espère.. 

Aujourd’hui j’ai livré une part de moi, une part que je ne voulais pas avouer ! Le fait d’avoir des faiblesses et un manque de confiance en moi ! Alors que je ne suis qu’humaine après tout ; Les émotions ont une grande place dans ma vie, je ne peux les refouler et elles sont nombreuses et parfois contradictoire. J’apprends à vivre avec et ne pas avoir honte de cette sensibilité accrue, et finalement m’en servir comme une force.